Chien cardiaque et insuffisance cardiaque

Publié le par DIJON

L’insuffisance cardiaque chez le chien s’installe petit à petit, et au début on ne détecte aucun symptôme. On dit qu’il y a insuffisance cardiaque (IC) lorsque la pompe cardiaque n’est plus capable de faire face aux besoins de l’organisme.
Suivant qu’il s’agit d’une insuffisance du cœur gauche ou du cœur droit, les symptômes sont différents. Dans l’IC gauche, les symptômes respiratoires dominent le tableau clinique. Le chien tousse et montre des difficultés respiratoires allant parfois jusqu’à l’œdème pulmonaire mortel.
L’IC droite provoque de l’ascite, c’est-à-dire une accumulation de liquide dans l’abdomen, et une augmentation de la taille du foie, bien visible à la radiographie. Les IC droites font souvent suite à une IC gauche. Le stéthoscope permet de détecter les souffles cardiaques.
L’examen clinique est complété par une radiographie du cœur, un examen échographique et un électrocardiogramme afin de détecter des anomalies du rythme cardiaque. Sauf dans les cas d’IC globale, le traitement médical associé à un régime diététique donne de bons résultats et permet au chien d’avoir une vie normale malgré ses troubles cardiaques.

 

Commenter cet article