Comment retarder le déclin du chien adulte et du chien âgé ?

Publié le par DIJON

L’approche nutritionnelle : une véritable révolution !

 
En Europe, entre 25 et 50 % des chiens sont âgés de plus de 7 ans. Ce vieillissement s’accompagne de modifications physiologiques, tant au niveau des capacités physiques que mentales. Les propriétaires comprennent bien que la santé de leur chien évolue avec l’âge. Cependant, beaucoup d’entre eux ne savent pas que de nouveaux traitements, pharmacologiques, nutritionnels et comportementaux, existent et peuvent contribuer à ralentir les changements cognitifs qui sont associés au vieillissement chez le chien. 

La réalité est simple : le déclin des fonctions cognitives fait partie du processus de vieillissement normal. Alors que des troubles tels que le dysfonctionnement cognitif canin (DCC) ont un support lésionnel bien défini, similaire à celui qui est observé dans la maladie d’Alzheimer chez l’homme, la plupart des chiens « normaux » ne présentant aucune des affections cérébrales associées au DCC présentent une certaine forme de déclin des fonctions cognitives à partir de l’âge de sept ans environ. 

Ce déclin est caractérisé non seulement par la perte de la mémoire et de la capacité d’apprentissage et d'entraînement, mais également par une diminution de l’intérêt porté au propriétaire et à l’environnement, aboutissant à une diminution visible de la qualité de vie…

voir le produit : http://www.frenchanimoshop.com/contents/fr/d466.html  


Commenter cet article