Quelques conseils vétérinaires .

Publié le par DIJON

Comment bien nourrir votre chien ?

Bien souvent, on entend les gens dirent : « Notre chien mange très bien, il mange comme nous ».

Mais en fait, les besoins nutritionnels du chien sont tout à fait différents des nôtres. Il faut déjà savoir que le chien est insensible à la variété des menus. Donc inutile de varier son repas chaque jour. De plus, la nourriture humaine est beaucoup trop riche pour un chien. Il faut savoir aussi que la flore intestinale des chiens est particulièrement fragile. Donc il faut éviter de changer de marques à chaque promotions !!! Si vous changer de type de nourriture ou de marques ; essayez d’introduire la nouvelle progressivement. On commencera par 2/3 ancienne 1/3 nouvelle puis 50/50 puis 1/3 ancienne 2/3 nouvelle pour passer enfin à 100 % nouvelle.

La nourriture est aussi à adapter en fonction de la race du chien, de son activité et bien sur de son âge. Inutile de donner une alimentation contenant 30 % de protéines à un chien sans activité. Les aliments industriels étant particulièrement diversifiés, donc faîtes le bon choix !

Concernant le nombre de repas, on pourra choisir 1 ou 2 repas par jour. Personnellement, je donne à mon labrador uniquement un repas par jour afin de limiter sa période d’indisponibilité pour le travail. Bien entendu la quantité totale de nourriture reste la même pour la journée que vous donniez un ou deux repas.

Sec ou mouillé ? A vous de voir. J’ai essayé les deux. Le sec à l’avantage de pouvoir être donné très rapidement au chien et cela évite au chien de baver en attendant sa gamelle. Lorsque je suis passé au sec, le chien avait tendance à avoir du mal à avaler. Mais ça a passé très vite !! ;-))

Si vous donnez du sec, arrangez-vous pour que le chien ait toujours de l’eau à disponibilité.

Tous ces conseils s’adressent bien entendu aux chiens d’au moins trois mois.

Ce qui différencie certaines marques plus chères d’autres moins onéreuses, est souvent la quantité de nourriture à donner à votre chien. Cela va parfois du simple au double pour le même chien. Faites vos comptes !!!

Évitez le sucre !!! Le lait à tendance à donner la diarrhée, les os à constiper.

Ne donnez pas de sucreries. Ne donnez rien au chien lorsque vous mangez.

Distribuez le repas à heure fixe. S’il ne finit pas son repas, ne donnez plus rien avant le repas suivant.

40 % des morsures concernent les enfants de moins de 15 ans

Plus de 40 % des morsures concernent les enfants et six fois sur dix un garçon.

Les parents doivent apprendre aux enfants à ne pas s’approcher d’un chien qu’ils ne connaissent pas, à ne pas le déranger lorsqu’il dort, mange ou se bagarre avec un autre chien. Ne pas lui faire mal non plus. Éviter de fixer un chien dans les yeux car il peut croire à une menace.

En cas de morsure, le propriétaire du chien est bien sur responsable et c’est l’assurance responsabilité civile qui indemnisera la victime. (Contrat multirisque habitation).

En cas d’agression ; il faut s’immobiliser, ne pas crier, ne pas fixer le chien. C’est pour cela que certains chiens courent après les cyclistes ou les joggers. Le chien pense que c’est une proie en fuite.

A savoir, le chien est capable de « percevoir » les gens ayant une peur des chiens

La température corporelle du chien

Elle est proche de 38°5. Si elle monte à 39°5 chez votre chien en repos. Il a une infection. Consultez votre vétérinaire.

Pour prendre la température, utilisez un thermomètre médical dans la voie rectale.

La truffe ne reflète pas sa température interne.

Le vieillissement du chien

C'est à partir de dix ans que l'on peut dire que le chien rentre dans le troisième âge. Certains troubles commencent alors à apparaître tels que la surdité ou des problèmes d'arthrose. Le chien a donc moins envie de jouer. Des problèmes de diabète (le chien boit beaucoup) ou une maladie cardiaque peut aussi se présenter.

Les parasites externes

Comme parasites externes, on trouve les puces, les poux, les aoûtats et les tiques.

Pour les puces, elles peuvent entraîner des démangeaisons violentes simplement à partir d'une seule piqûre. On trouve des puces sur le chien mais également dans sa niche ou chenil et... votre maison. Les puces vivent au maximum une demi-journée ou elles se nourrissent du sang du chien. Donc pensez à traiter le chien mais également son environnement.

Pour les poux, assez rare chez le chien, ils provoquent des démangeaisons violentes. On les reconnaîtra aux lentes collées à la base des poils.

En ce qui concerne les aoûtats, ils s'attrapent dans l'herbe à partir de la fin d'été jusqu'à l'automne. Visibles sous forme de petits points oranges

Et enfin les tiques, les tiques se nourrissent du sang du chien. Pour reconnaître le tique, cela ressemble à une forme cylindrique parfois gorgé de sang. Attention en enlevant une tique, car elle est "accrochée" à l'animal. Utilisez de l'éther avant d'essayer de l'enlever. La tique peut provoquer chez le chien une maladie très grave : la piroplasmose qui peut être mortelle.

Pour tous ces parasites, il existe de nombreux produits tels que les poudres, colliers, shampooings et pipettes. Faîtes votre choix !!

Il ne faut pas !!

Embrasser un chien sur la truffe ou sur les babines : vous faîtes preuve de soumission par rapport au chien.

Laisser votre chiot vous mordiller les mains : Pour ce chiot, c'est un test de dominance social.

Pourquoi ?

manger avant son chien : Dans une meute, les chefs mangent toujours en premier, puis les subordonnés. Donc en mangeant le premier, vous montrez qui est le subordonné !!

A propos des chiens "dangereux"(photo VDN)

A l'heure ou j'écris cette ligne (2/6/00), je viens d'entendre au journal qu'une vieille dame vient de se faire "dévorer" par cinq pitbulls. Le journaliste parle d'un "effet de meute". Je voudrai simplement vous rappeler la responsabilité que vous prenez lorsque vous adoptez un chien et surtout un chien dit "dangereux". La loi répartit les chiens dangereux en deux catégories. La première représente les chiens d'attaque de type pitbulls (staffordshire terrier et American staffordshire terrier non inscrit au livre généalogique) mais également les chiens ressemblant aux Masstiff, Boerbulls et Tosa (sans être de race, mais possédant les caractéristiques).Cette catégorie de chiens est interdite dans les transports en commun et lieux publics; tolérée sur la voie publique si ils sont muselés et en laisse. La détention de ses chiens est interdite pour les mineurs ou les personnes ayant un casier judiciaire.L'introduction ou l'importation de ces chiens en France est interdite. Ces chiens d'attaque doivent être stérilisés.(depuis le 7/1/2000).Par la dernière loi, la France cherche en fait la disparition complète de ces races sur son territoire

La deuxième catégorie reprend les chiens de garde et de défense de race rottweiler, staffordshire et tosa. Ces chiens doivent être déclarés en mairie de votre lieu de résidence.Ils doivent bien entendu être vaccinés contre la rage et tatoués. Les mineurs et personnes avec casier judiciaire ne peuvent également posséder ces chiens.

Un arsenal de peine sont prévues comme des peines de prison et amendes,confiscation du chien etc....

Cette loi à le mérite d'exister mais bon...il suffit de se balader dans la rue pour voir encore beaucoup de ces chiens sans muselière.Et d'autres races comme les bergers allemands, doberman etc... peuvent être aussi dangereux si ils sont mis en de mauvaises mains ou simplement par des erreurs de dressage ou par un mauvais comportement du maître. Je penses que le plus simple si vous avez un "gros" chien, c'est de vous rapprocher d'un centre canin qui vous aidera à comprendre et à éduquer votre chien.

Est-il vrai que le sucre fait pleurer les yeux du chien ?

Le sucre n'a jamais fait couler les yeux d'un chien, mais il peut provoquer une prise de poids importante souvent difficile à enrayer : Il faut donc éviter de donner du sucre au chien. Les larmoiements proviennent d'une inflammation ou d'une conjonctivite responsable d'une hypersécrétion des glandes lacrymales : un nettoyage quotidien des yeux au sérum physiologique freine cette affection.

Mon chien en voiture...

Certaines précautions doivent être observées lors d'un voyage en voiture :

* nourrir le chien légèrement, au moins trois heures avant le départ.

*s'arrêter fréquemment pour lui donner à boire et qu'il puisse se détendre.

*Éviter les stations prolongées dans une voiture au soleil: toujours chercher de l'ombre, et laisser une fenêtre entrouverte. Attention aux insolations !!!!!

Quelques maladies

Maladie de carrée : Maladie virale très contagieuse qui affecte les systèmes respiratoires, digestif et nerveux du chien. Le virus peut-être transmis par l'air ou par contact avec un animal infecté. Cette maladie peut entraîner la mort ou des lésions irréversibles. Les symptômes sont : la toux, des pertes nasales et oculaires, une perte d'appétit, vomissements, diarrhée et hyperthermie.

Leptospirose : C'est une maladie bactérienne très contagieuse qui se transmet par les secrétions nasales, salivaires ou urinaires d'animaux infectés. Cette maladie est transmissible à l'homme et des animaux apparement guéris peuvent encore contaminer d'autres animaux. Les symptômes sont : hyperthermie, diarrhée, vomissements, perte d'appétit.

Toux de chenil : C'est une maladie ayant plusieurs origines bactériennes ou virales possibles. Elle est principalement présente chez les chiens vivants en collectivité car elle est très contagieuse. Elle affecte le système respiratoire et son issue peut-être mortelle. Les symptômes sont : toux sèche, inflammation du nez et des yeux. Perte d'appétie et apathie.

Parvovirose : C'est une maladie virale, le plus souvent fatale, qui touche principalement les chiots. Elle se transmet par le sang, les selles, les vomissements ou par simple contact. Les symptômes sont : des diarrhées hémorragique importante très nauséabonde, des vomissements, déshydratation et perte d'appétit.

Rage : Maladie virale qui affecte les centres nerveux et entraîne la paralysie et la mort. La transmission se fait le plus souvent par morsure. Cette maladie mortelle peut être transmise à l'homme. La vaccination des chiens est fortement conseillée et obligatoire dans certaines régions. Les symptômes sont : Comportement très agréssif et excité. Aboiement 'rauque', et paralysie.

Hépatite contagieuse : Maladie virale transmise par contact avec un animal infecté. Elle affecte principalement le foie et la vésicule biliaire. Les symptômes sont : hypothermie, diarrhée et des hémorragies.

Coronavirose : C'est une maladie virale très contagieuse affectant le système digestif. Elle se transmet par le sang, les selles ou les vomissements. Les symptômes sont : Des vomissements, diarrhée, déshydratation et hyperthermie.





Les périodes des chaleurs :

Les chiens atteignent leur maturité sexuelle vers 9 à 12 mois, variable selon le sexe et la race. En sachant que les femelles et les petites races sont pubères avant les mâles et les grandes races. Les chaleurs sont le moment du cycle sexuel de la chienne pendant lequel elle accepte le mâle et l'accouplement. Cette période dure environ trois semaines et se traduit par un gonflement de la vulve et des pertes fréquentes. En climat tempéré, les femelles reviennent généralement en chaleur tous les six mois. Si vous désirez faire reproduire votre chienne, le mieux est de la faire saillir à la fin de la seconde semaine. La grossesse chez les chiennes dure environ 63 jours.





Les comportements instinctifs du chien :

C'est ainsi que vous pouvez le voir gratter avec énergie sa couverture ou tourner en rond plusieurs fois avant de se coucher. Il obéit alors au vieil instinct de se protéger des bêtes dangereuses en cherchant la meilleure place pour garder la tête tournée vers un éventuel péril. Quant au chiot, quand il secoue de manière désordonnée l'objet qu'il tient entre les dents, il révèle ce vieil atavisme qui consistait à assommer sa proie. De même, vous réveillez en lui l'instinct de poursuivre le gibier en lui lançant une balle ou en courant devant lui.

Une autre réminiscence, très ancrée chez les carnivores, est celle de la délimitation du territoire, que vous constatez si vous possédez un mâle. A l'extérieur, cela se manifeste par un marquage urinaire fréquent. Heureusement, cette habitude disparaît à l'intérieur..Mais, parfois, il suffit d'introduire un animal étranger pour que le chien le plus propre lève la patte contre un meuble ! C'est que l'instinct est plus fort que sa bonne éducation.

Il y a encore cette attitude, qui fait souvent le désespoir du jardinier lorsqu'il voit son chien creuser consciencieusement la terre de ses plates-bandes. C'est parfois pour cacher un os, cela peut-être aussi l'expression de déterrer, chez les terriers notamment. L'instinct de dominer par la force est capital chez certains chiens. Il est l'héritage de la vie ancestrale en meute, où le plus fort s'imposait par les crocs et devenait le chef avec toutes les préséances territoriales, sexuelles et alimentaires que cela implique.

Aux yeux de votre chien, votre foyer représente une espèce de meute : s'il s'agit d'un animal dominant et si vous ne manifestez pas votre autorité, il essaiera de prendre la première place. Par la suite, si vous tentez de reprendre ce qu'il considère comme des privilèges acquis, il montrera de l'irritabilité, voire de l'agressivité. Il est donc important de bien comprendre cette réaction pour pouvoir la contrôler. (Pierre Rousselet-Blanc).

À propos de l'auteur

Pavard Teddy

Source:

http://www.RedactionWeb.com

Commenter cet article